Menu

Amish Hand Quilting for Custom Handcrafted Amish Quilts and affordable hand quilting services.

La privation affecte plus de la moitié des enfants dans le monde

Plus de la moitié des enfants dans le monde vivent dans des conditions extrêmes de pauvreté, de guerre et de VIH / SIDA, selon un rapport publié cette semaine par l’Unicef, qui soutient que ces problèmes entravent le développement des pays touchés. Le rapport fournit également un almanach complet de données statistiques à jour sur les enfants. Les enfants vivent la pauvreté différemment des adultes et les mesures standard du revenu ou de la consommation ne parviennent pas à saisir l’impact de la pauvreté sur les enfants. argumente. Pour avoir une idée plus claire, les auteurs du rapport, de l’Unicef, de la London School of Economics et de l’Université de Bristol, ont analysé l’accès à sept services et biens jugés essentiels pour les enfants. 2,2 milliards dans le monde vivaient dans la pauvreté. Un enfant sur trois (640 millions) n’avait pas d’abris adéquats, 500 millions n’avaient pas accès à l’assainissement et 400 millions n’avaient pas accès à l’eau potable. En outre, 90 millions d’enfants sont gravement privés de nourriture et 270 millions n’ont pas accès aux services de santé. Les statistiques montrent que la pauvreté n’est pas exclusive aux pays en développement. La proportion d’enfants vivant dans des ménages à faible revenu a augmenté au cours de la dernière décennie dans 11 des 15 pays développés pour lesquels des données comparables étaient disponibles. La pauvreté extrême était considérée comme l’une des principales causes de conflit et une mauvaise gouvernance. Le rapport a constaté que 55 des 59 conflits armés qui ont eu lieu entre 1990 et 2003 se sont déroulés dans des pays plutôt qu’entre eux. Les enfants représentaient près de la moitié des 3,6 millions de personnes tuées dans ces conflits. Le conflit a également eu un impact catastrophique sur la santé globale. Dans une guerre typique de cinq ans, la mortalité des enfants de moins de 5 ans a augmenté de 13%. L’impact du VIH / SIDA sur les enfants a été le plus dramatiquement atteint par le nombre d’orphelins au SIDA. En outre, le rapport a constaté que le SIDA était maintenant le plus grand tueur des personnes âgées de 15 à 49 ans dans le monde en développement. Carole Bellamy, directeur exécutif de l’Unicef, a averti que l’échec des gouvernements à appliquer la Convention sur les droits de l’enfant dommages causés aux enfants.